2019-2020 « Périphérie » – Pierre Faure

Pour Pierre Faure, être en résidence à Chartres de Bretagne, c’est se concentrer sur des lieux et des personnes rencontrées dans les limites de son territoire.
Ainsi, il photographie, sous la forme d’une errance, la ville, en s’attachant à des détails prélevés dans les paysages urbains, ces paysages dans lesquels les habitants peuvent reconnaitre -ou non- leur ville.
Dans le cadre de cette résidence, Pierre Faure a également très vite choisi de s’intéresser aux adolescents de Chartres de Bretagne, tournés vers un avenir qui se situe au-delà de la commune, insistant sur leur perception de leur territoire, intime et/ou collectif. Le plus souvent réalisés en extérieur, ces visages


L’exposition
La restitution de la résidence de Pierre Faure aura lieu sous la forme d’une exposition produite par le Carré d’Art, du 13 mars au 29 avril 2020.


La médiation
Depuis décembre 2019, le Carré d’Art a initié des rencontres entre Pierre Faure et des acteurs locaux. Depuis le mois de décembre, Pierre Faure a rencontré des scolaires et des élèves du Collège de Chartres de Bretagne (5ème et 3ème).

Pierre Faure présente son travail devant une classe de 3ème

Des ateliers de pratique viendront ponctuer ces rencontres en janvier et février, en lien avec le programme annuel suivi par l’enseignante en arts plastiques, Margot Lepetit, qui a choisi de donner une part importante au portrait.
Par petits groupes, les élèves auront avec le photographe le temps de réfléchir et d’élaborer leur propre portrait : comment traduire, par la photographie, un sentiment, un trait de caractère ?
D’autres rencontres auront lieu pendant l’exposition, en mars-avril.


Le livre
Pour cette nouvelle publication (un livre est édité à l’occasion de chaque résidence), le Carré d’Art a choisi de travailler dans la durée avec un éditeur, afin de créer une collection.
Ainsi, c’est avec la jeune maison d’édition Sur la Crête, basée à Nantes, que les futurs livres du Carré d’Art seront conçus.
Cet ouvrage verra sa sortie officielle lors du vernissage de l’exposition, jeudi 12 mars.

Les jours couchés

Photographies de Pierre Faure / Texte de Hélène Gaudy

Format 20×26 cm / 64 pages / 41 photographies

Présenté sous jaquette carton

Edition courante : 25 €

Edition de tête : 75 € : 15 exemplaires signés, accompagnés d’un tirage 20×24 cm (signé et numéroté, de 1 à 5, par l’auteur) à choisir parmi 3 photographies.

Pour toute commande : editionsurlacrete@gmail.com / 06 19 39 78 76