2014-2015 « Paysans/Paysages » – Lise Gaudaire

Les questionnements sur le paysage et le rapport que l’homme et en particulier les paysans entretiennent avec lui, sont apparus dans le travail de Lise Gaudaire à la lecture du Court traité du paysage d’Alain Roger et des entretiens avec son père paysan. Le paysage comme lieu de travail, lieu de production, lieu façonné et utile.
Le paysage c’est l’aspect des lieux, c’est le coup d’œil, c’est une distance que l’on prend par rapport à sa vision quotidienne de l’espace. Le travail agricole étant le plus souvent incompatible avec cette disponibilité de temps et d’esprit, l’environnement est rarement “paysage” pour les agriculteurs (extrait du Court traité du paysage d’Alain Roger).
Pourtant avec les paysans, le paysage, ses lumières, ses couleurs, sa rudesse, sa douceur, la végétation, les vents, les sécheresses, les pluies, les silences deviendront un prétexte à la conversation, à l’échange, à la promenade et à la photographie. Quels regards ont-ils sur leur territoire ? Regardent-ils leurs paysages quotidiens ? Avec quels codes ? Comment le vivent-ils et le perçoivent-ils ? Quels rôles ont-ils dans cette construction perpétuelle du paysage ? Comment s’adaptent-ils à l’expansion de nos villes ? Et ces paysages, que nous disent-ils ? Un regard sur ces paysans, sur leurs visages, sur ce qu’ils nous donnent à voir, sur ce qui se joue entre l’intime et leur relation au paysage et au monde.
Initiée dans le cadre d’une résidence à la Métive (Creuse), Paysans/Paysages est une résidence de mission qui a reçu le soutien du Département d’Ille-et-Vilaine.

Pendant sa résidence sur le territoire de Chartres de Bretagne, Lise Gaudaire mettra en place, à l’occasion de plusieurs rencontres, un programme de médiation avec sept classes des écoles élémentaires chartraines.

Rencontre avec une classe de CM1

Rencontre avec une classe de CM2

Novembre est le mois des premières visites scolaires à la Ferme du Moulin du Bois, ferme pédagogique de Chartres de Bretagne, animées par Paulette Orain.