Exposition en cours

Du 15 novembre 2019 au 11 janvier 2020 : « Les albums d’Edgard Imbert – Entre regard militaire et mémoire de voyage »

Vernissage jeudi 14 novembre

Appelé par Lyautey, Edgard Imbert (1873-1915), lieutenant d’infanterie coloniale et photographe averti, va séjourner à Madagascar (1900-1902, puis 1912-1914), puis au Tonkin (1905-1908).

Les 90 photographies exposées (choisies par plusieurs centaines d’images rassemblées dans 17 albums) permet d’appréhender une histoire vécue de l’expansion coloniale française au début du 20ème siècle, ainsi que la vision d’un homme sur les populations rencontrées. C’est la personnalité d’Edgard Imbert qui transparaît dans ce fonds.

Ses clichés sont exceptionnels à plus d’un titre, leur auteur ayant été lui-même, de par ses fonctions, acteur et témoin privilégié d’événements militaires à une époque où n’existait encore aucun service photographique officiel dans les Armées.

______________________________________________________

Cette exposition est présentée avec le concours de l’ECPAD et s’appuie sur les travaux d’Aline Muller consacrés à l’inventaire et à l’analyse de la production photographique d’Edgard Imbert à Madagascar et en Indochine au début du 20ème siècle.

L’Établissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense (ECPAD) est l’agence d’images du ministère des Armées. Centre d’archives et de production audiovisuelle, il est l’héritier des sections cinématographique et photographique des armées, créées en 1915. À ce titre, il est le dépositaire d’un fonds d’archives riche de plus de 13 millions de clichés et de 36 000 films.

Téléchargez le dossier de presse de l’exposition

Militaires français à Madagascar (1901)

Madagascar (1902)

Sur le bateau pour l’Indochine (1905)

Rue du Coton, Hanoï (1905)